L’émission du 22 février : « Le capitalisme c’est pas parfait, mais c’est le seul système qui marche ! »

« Le capitalisme ne peut s’effondrer, c’est l’état naturel de la société. La démocratie n’est pas l’état naturel de la société. Le marché, oui. » (Alain Minc, Cambio 16, 1994)

Bien que tout le monde puisse en constater les imperfections, le capitalisme est très souvent présenté comme la forme la plus naturelle d’organisation de la société. A droite bien sûr. Mais également maintenant, dans les programmes officiels de la social-démocratie. Le capitalisme n’est plus considéré comme un objet de débat politique, mais comme un a priori de tout positionnement politique possible : « Oui, nous pensons que l’économie de marché constitue le moyen de production et d’échange le plus efficace. Non, nous ne croyons plus à une rupture avec le capitalisme ».* Et pourtant, nos sociétés ne sont pas soumises au capitalisme comme les pierres sont soumises à la gravité. Le capitalisme n’est pas une loi de la nature, mais une modalité particulière et contingente de l’action humaine. Tenir le capitalisme pour le seul système qui marche n’est-il donc pas au mieux de la paresse intellectuelle ou au pire une justification idéologique ?

* Source : Projet socialiste. Un nouvel horizon pour la France et le socialisme, 1991.

PODCAST :

Notre première émission, animée par Aurélie Vaudour et Samuel Chaîneau, a été diffusée en direct sur Radio Bip le 22 février 2012. Elle peut être téléchargée au format mp3 (avec un clic droit, puis « enregistrer sous ») ou réécoutée ci-dessous :

ARGUMENTS :

Pour aller plus loin sur ce sujet, nous vous proposons de télécharger notre fiche de 4 pages consacrée au capitalisme :

(clic droit sur l’image + « enregistrer sous »)

BIBLIOGRAPHIE :

– Pierre Dardot, Christian Laval, La nouvelle raison du monde. Essai sur la société néolibérale, 2009.
– Tony Andréani, Le socialisme est (a)venir. 2. Les Possibles, 2004.
– Bernard Friot, « A partir des retraites, imaginer un salaire à vie », mercredi 8 septembre 2010 (article disponible sur le site du Monde Diplo).
– Bernard Friot, Puissances du salariat, 1998 ; Et la cotisation sociale créera l’emploi, 1999 ; L’enjeu des retraites, 2010 ; L’enjeu du salaire, 2012.
– Yves Sintomer, Porto Alegre, l’espoir d’une autre démocratie (en coll. avec M. Gret), 2° édition revue et corrigée, 2005 ; La démocratie impossible ? Politique et modernité chez Weber et Habermas, 1999 ; Le pouvoir au peuple. Jurys citoyens, tirage au sort et démocratie participative, 2007 ; Les Budgets participatifs en Europe. Des services publics au service du public (en coll. avec C. Herzberg et A. Röcke), 2008.

Et sur internet :
http://etienne.chouard.free.fr/Europe
http://www.reseau-amap.org/
http://www.lanef.com/

N’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires, suggestions ou critiques en commentant cet article, ou en nous envoyant un mail à l’adresse : effetdracula@gmail.com

Publicités